Plus de sept cent mille foyers de Wallonie se chauffent aujourd’hui au mazout.  La cuve à mazout coûte de plus en plus cher à remplir mais peut également coûter encore plus cher si elle se vide par manque d’étanchéité dans le sous-sol. 
Cette pollution peut entraîner de lourdes conséquences sur les écosystèmes aquatiques et les zones de captation d’eau potable.


Une réglementation wallonne de 2003 encadre le stockage au dessus de 3.000 litres .  Elle prévoit une double obligation : déclarer sa citerne auprès de l’administration communale et sa mise en conformité.

Suite au contrôle d’étanchéité, le technicien délivre une attestation et appose sur l’orifice de remplissage de la citerne une plaque de couleur : verte (en ordre), orange (à mettre en ordre dans les 6 mois) et rouge (interdiction de remplissage).

Depuis 2008, la Wallonie s’est également munie d’une règlementation en matière de protection des sols.  En cas de pollution, le propriétaire du sol est tenu d’en informer le DPS .

La dépollution consistera dans l’exécution de travaux très couteux et notamment : assainissement (entre € 30 et € 100 la tonne), mise en décharge (entre € 50 et € 100 la tonne) et l’incinération (entre € 40 et € 1.000 la tonne).

L’écoulement de mazout est une garantie devenue classique dans les contrats d’assurance « Incendie ».  Cette couverture est, il faut le souligner, de stricte interprétation.

Tout d’abord, elle ne vise que les sinistres « accidentels » excluant de ce fait toutes pollutions graduelles.  Le cas exclu le plus courant étant une micro fuite qui laisse échapper un goute à goute.

Ensuite, les compagnies d’assurances imposent que les cuves répondent à la réglementation évoquée ci-dessus.

Enfin, les indemnisations restent limitées au vue des coûts engendrés par des travaux de dépollution.

Votre citerne de plus de 3.000 litres n’a pas de macaron vert ?  Contactez votre Courtier AQUILAE qui vous communiquera les coordonnées d’un technicien agréé.

Parlez-en autour de vous…  Faites savoir que :

    40% des citernes ne sont pas étanches
    1% des citernes ont occasionné une pollution
    13% sont fortement corrodées
    20 ans est l’âge moyen des citernes Wallonnes

Et que…  Si les cuves à mazout ne vieillissent pas comme le bon vin…  La dépollution, elle, peut coûter une cave de très grand cru…