Depuis quelques années, les offres de couverture soins dentaires se sont multipliées, principalement dans le secteur des mutuelles.
DKV, assureur privé précurseur en la matière, et en situation de quasi-monopole durant des années, a bien été contraint de revoir sa copie. Et c’est tant mieux !

Une assurance dentaire, mais pour quoi faire ?

Il fut un temps, pas si éloigné, où l’on avait pratiquement la certitude de devoir porter des prothèses passé un certain âge. Depuis, l’importance des deux brossages quotidiens, et d’un apport suffisant en fluor ont suffi à révolutionner nos sourires, qui seront, pour la plupart, naturels jusqu’en fin de vie.

Dans ce contexte, le plus gros risque est la casse d’une ou de plusieurs dents, que ce soit en pratiquant du sport ou après un accident. Mais pas uniquement.

Et si un problème arrive, il vaudra mieux avoir un compte en banque bien garni sous peine de rester un temps certain avec un faciès de fripouille à la Jacquouille.

Que couvre l’assurance dentaire ?

A partir du premier jour

· Soins conservateurs

En général après une ‘franchise’ de 12 mois

· Soins parodontaux (gencive infectée, dégradation de l'os alvéolaire, dents déchaussées)

· Orthodontie (appareillage, plaquettes)

· Prothèses dentaires (bridges, couronnes, implants)

L’indemnité est généralement de 80% après intervention de la mutuelle, et est plafonnée à 1.500 € par an (avec une limite inférieure progressive les 3 premières années d’assurance). Tant pour les soins d'orthodontie que pour les soins parodontaux, la limite est de € 1 500 pour toute la durée du contrat.

A quel prix ?

La couverture est généralement gratuite pour les enfants de moins de 4 ans. Ensuite, la prime varie de 5,5 € à 18 € mensuels pour un âge de 5 à 69 ans (limite de souscription).

Pour l’exemple, une famille avec deux enfants de 2 et 5 ans, et des parents âgés de 32 ans paiera 22,70 € par mois pour l’assurance dentaire globale.

Il est par ailleurs à noter que la plupart des contrats imposent une visite de contrôle annuelle chez le dentiste pour aspirer à un remboursement complet des soins. Logique.

Vous souhaitez garder votre beau sourire, quoi qu’il arrive, contactez nous.